« En forte expansion au niveau mondial, les punaises de lit sont de plus en plus présentes à Paris. Cette recrudescence est due en partie à l'augmentation des voyages internationaux, au développement de la location de meublés touristiques et à la récupération de meubles et vêtements d'occasion. ». 

Extrait du site:
https://www.paris.fr/pages/ca-vous-grattouille-ou-ca-vous-chatouille-c-est-peut-etre-la-punaise-de-lit-5942

punaise de lit

Cimex lectularius plus communément appelée Punaise de lit est un insecte purement hématophage. C’est un insecte visible à l’œil nu, ce n’est pas un être surnaturel ayant pour seul but de nous rendre la vie impossible ! Ses motivations sont simples : se nourrir, se protéger, se reproduire. Elle fuit la lumière et se nourrit de sang. C’est son côté « vampire ». Son activité est nocturne. Au moment où elle cherche à se nourrir, sa source (vous !) est en train de dormir et bien souvent dans un lit (d’où l’origine de son nom familier : punaise de lit). Elle prolifère très rapidement et de manière exponentielle. Il ne faut donc pas la laisser s’installer sinon c’est l’infestation.

Même si seules les punaises adultes peuvent se reproduire, les mâles ont une activité sexuelle quasi constante sans la moindre morale (les mâles s’accouplent avec tous leurs congénères, frère, sœur, père et mère indistinctement) ! Dès qu’une femelle atteint son stade adulte, elle est inséminée. Quand on ramène une punaise femelle chez soi, elle est prête à pondre et c’est le début de l’infestation.

Pour vous en protéger vous pouvez appliquer un certain nombre de recommandations qui sont détaillées sur le site de la Mairie de Paris mais n’oubliez pas que ce sont des insectes rampants (Elles ne sautent pas et ne volent pas.). Au début d'une infestation, les punaises de lit ont tendance à se cacher près de l'endroit où elles vont pouvoir se nourrir.

Elles se dissimulent ainsi sur le matelas et le sommier, près de la personne qu'elles vont piquer. Dès qu’elles commencent à proliférer elles colonisent tous les lieux d’habitation, y compris le voisinage. En tant que technicien opérateur hygiéniste j’ai eu affaire à de nombreux cas, tous différents. La majorité des locataires et propriétaires occupants pensaient que j’avais un « produit miracle » pour régler le problème.
A en croire les fabricants et certains fournisseurs, de nombreux traitements, voire tous, le sont …
Ce n’est pas le cas en pratique.

Chaque produit a un mode d’action et une certaine efficacité qu’il faut connaître, mais aucun n’est anodin. On m’a demandé aussi des produits dit naturels, bio. Huiles essentielles ou autres, n’ayant de bio que leur côté biocide, non plus sans conséquence et à utiliser en connaissance de leurs effets.
Pas de magie donc !

Au sujet de la terre de diatomée, composée de silices, cette dernière est extrêmement volatile. Une fois inhalée, des dépôts se forment dans les voies respiratoires, et plus grave, dans les poumons. Il faut donc impérativement porter un masque et des lunettes de protection lors de son utilisation.

La technique essentielle pour se débarrasser des punaises c’est « l‘huile de coude », en s’armant de patience et de minutie. Pour limiter l’infestation et éradiquer la colonie, il faut les récupérer et les éliminer.  Pour cela un outil simple et courant : un aspirateur à sac.
Aspirez tous les insectes.
Mettez ce sac aspirateur dans un sac poubelle fermé hermétiquement, une fois dans l’incinérateur d’ordures celles-ci seront tuées. 

Mes recommandations :

En plus de cela, équiper votre literie de housses de protection (matelas et sommier) et placer un adhésif double face autour de chaque pied de votre lit. Si celui-ci n’est en contact avec aucune paroi (mur, table de nuit…), les seules voies d’accès pour les punaises sont les pieds du lit que vous avez piégés avec de l’adhésif. Dès que l’infestation diminue, les punaises encore présentes dans le logement reviennent vers le lieu de couchage.

Si vous habitez dans un immeuble gagné par les punaises, protéger votre literie vous protègera d’une infestation dans votre domicile. Si, malgré tout, elles arrivent à accéder à votre literie suite à une erreur de votre part (lit contre le mur, dépôt d’un linge ou d’un objet infesté sur le lit…) alors les possibilités de cachettes leur restant pour nidifier, seront le linge de lit et le haut des pieds.

La punaise s’est installée dans votre linge ?
Lavez-le à 60 degrés.

En haut d’un pied de lit ?
Dévissez-le légèrement et pulvérisez un ou plusieurs jets d’Origin Cryo avec l’embout (le froid permettra de tuer les punaises à tous ses stades).
Mais je vous déconseille fortement de boucher les plinthes pour enfermer les punaises. Ces insectes peuvent survivre en « dormance » pendant plus d’un an et ne vous demanderont aucune permission de sortie si elles en trouvent une !

En appliquant ces simples recommandations vous vous éviterez tous les désagréments d’une infestation et d’une désinsectisation.

Hamo Abdous

 

https://anti-nuisibles.paris/