Filtrer par

Information

Les souris séjournent la plupart du temps dans les bâtiments ou leurs environs directs.

 

Apparence : Dos brun clair à gris foncé ; ventre plus clair.

Physionomie fine, tête effilée, grandes oreilles, yeux perlés, 5 griffes à chaque pate, longue queue fine, aussi longue, voire plus, que le corps.

Adulte : taille du corps 7-10 cm, poids 15-30 grammes.

Nouveau-nés : chauves et aveugles, poids entre 0.5-1 grammes.

Les femelles âgées de 2 à 12 mois ont environ 6 à 10 portées.

Gestation : 2 semaines. Nombre par portée : 5-6 petits. Allaitement : 3 semaines. Les jeunes sont pubères à 2 mois.

Durée de vie maximale estimée à environ 2 ans ; durée de vie moyenne 1 an.

Possédant un énorme potentiel d’adaptation, les souris sont d’excellents grimpeurs sur les surfaces brutes. Elles peuvent sauter à environ 30 cm de hauteur et ce à partir d’1 mètre. L’odorat est le sens le plus développé. Elles réagissent rapidement en cas de danger. Les souris creusent rarement, et plutôt en surface. Elles évitent de nager. Elles sont surtout actives la nuit, nuisant au calme des habitations. En général, elle ne déplace pas les objets.

Pour leur nourriture, elles marquent une nette préférence pour les céréales, les légumines et les noix, ainsi que les aliments gras tels que le fromage, la graisse, le beurre, le lard, etc. aiment particulièrement les sucreries ; mangent 3 à 5 grammes par jour.

Elles peuvent survivre plusieurs jours, voire plusieurs mois, sans boire.

Elles se réfugient surtout dans les sols, dans les greniers, dans les faux plafonds et les faux murs, dans et sous les matériaux et les aliments stockés,…

Leurs traces : excréments (noir, 3-8 mm de long et 1-3 mm d’épaisseur, en forme de cigare) ; se présentent de manière éparpillée. Durcissent rapidement. Empreintes et traces de queue dans les endroits poussiéreux ; traces ventrales sur les parois fréquentées. Lorsqu’elles mangent des céréales, elles laissent des résidus en petits morceaux. Dégagent une forte odeur en cas de grosse infestation.

Lorsqu’une population devient trop importante pour le territoire et qu’elle manque de nourriture ou de refuges, il se produit un phénomène d’émigration.

Prévention et lutte :

- Equiper les ventilations de grilles avec un max de 0,5 cm d’ouverture.

- Obturer les trous et les fissures dans les murs, près des portes et fenêtres.

- Eviter la formation d’immondices et de désordre.

- Eviter au mieux l’offre en nourriture (stocker les déchets en poubelles scellées).

- Ecarter les aliments stockés de min. 50 cm des parois des murs.

- Eviter autant que possible le stockage à long terme de la nourriture.

- Inspecter régulièrement les biens entreposés, maintenir les portes fermées.

- Inspecter les nouveaux arrivages.

- Désherber à min. 1,5 m autour des bâtiments.

Information

Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche